Coupe chou, coupe choux, coupe-chou, coupe-choux : orthographes différentes pour désigner le même objet : le rasoir à main. Une appelation un peu inquiétante pour un rasoir dont on se demande quels liens il peut bien avoir avec le brassicacé de nos potagers.

C'est que le chou à couper n'est pas un légume mais une tête (!) : le coupe-chou est une appelation familière du sabre. En effet, le prédécesseur du rasoir à main est un instrument tout aussi efficace que son successeur mais à lame fixe dont l'allure lui valu le nom de "rasoir sabre". De là, apparaît "rasoir choupe-chou" ou "rasoir coupe choux", dans une orthographe incorrecte mais la plus courante, puis tout simplement "coupe chou", l'usage du sabre dans cette fonction étant tombé en désuettude.