Attention les délais de  livraison à domicile sont allongés, La Poste n'étant pas ouverte chaque jour. Merci de votre compréhension.

J'utilise pour la première fois un rasoir shavette

Publié le : 19/04/2019 11:27:12
Catégories : Conseils

J’ai toujours été intrigué par les coupe choux. Il y a une certaine élégance qui se dégage lorsqu’un homme décide de se raser avec la méthode traditionnelle. Le rasage à l’ancienne prend du temps et c’est là toute la poésie qui s’en dégage, il demande en effet d’être consciencieux et de savoir s’accorder du temps pour s’entretenir et soigner son apparence. C’est donc avec joie et excitation que j’ai découvert le rasage avec un rasoir shavette. Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’un coupe-chou, les mouvements et l’apparence de l’outil sont très similaires. Il est d’ailleurs recommandé de s’entrainer avec un rasoir shavette avant de s’offrir un coupe-chou pour être sûr de maîtriser tous les mouvements du rasage traditionnel.


Avant le rasage, la préparation du shavette


Lorsque vous aurez un rasoir shavette entre les mains, il est probable que celui-ci ne soit pas “shave ready”, c’est à dire qu’il ne sera pas directement prêt à l’usage. Pour que celui-ci soit fonctionnel, vous devrez en effet vous même placer la lame sur le rasoir.

Pour se faire, rien de plus simple, vous devrez tout d’abord avoir à votre disposition des lames de rasoir à doubles lames, généralement vendues par paquet de 5 ou 10, les deux côtés de la lame sont utilisables. Lorsque vous les sortirez du paquet, vous verrez que celle-ci sont contenues dans un petit papier. Vous devrez alors casser la lame en deux sur le sens se la longueur de sorte à n’avoir qu’un seul côté tranchant.
Il est beaucoup plus prudent de le faire lorsque la lame est toujours dans son contenant. Si vous le faites lorsque la lame est sortie de son petit “paquet”, alors vous risquez de vous couper le doigt… Et méchamment. Il serait dommage pour votre initiation d’entrer dans l’univers du rasage à l’ancienne en vous coupant… le doigt !
Après avoir donc cassé votre lame en deux dans son morceau de papier, il faudra insérer celle-ci entre les deux bandes métalliques en les ayant écartées légèrement préalablement. Il va de soi qu’il faut manipuler la lame avec précaution lorsque celle-ci sera hors de son emballage papier.

Après avoir placé la lame entre les deux bandes métalliques du rasoir, refermez celles-ci sur la lame de sorte à ce qu’elle ne dépasse qu’à peine de la bande métallique. (c’est à dire de moins d’un millimètre) et qu’elle tienne bien en place, sans bouger. Ce point est essentiel si on ne veut pas se retrouver avec une vilaine entaille le long de sa joue…


Le rasage au rasoir shavette


Viens alors le moment de commencer le rasage en appliquant la crème / gel ou huile de rasage qui vous convient (pour ma part j’ai opté pour un gel de rasage transparent qui me permettait de faire mes contours de barbe plus facilement).

Tenir un rasoir shavette /coupe chou est quelque peu déstabilisant au début. Je ne savais en effet pas vraiment comment le prendre en main.
Il convient de trouver la position idéale entre ses mains, tout en faisant bien évidemment attention à la lame que l’on manie. La position idéale étant de garder la châsse du rasoir entre sa paume, et de mettre l’index sur le dos de la lame pour assurer une bonne prise sur la lame et la manier de façon précise.

La première erreur lorsque l’on utiliser un rasoir shavette est d’effectuer plusieurs petites passes (comme l’on a l’habitude de le voir dans les films ou lorsque l’on voit un barbier couper la pilosité faciale d’un autre homme), il est en effet plus efficace de réaliser une seule et longue passe. Ainsi, votre peau ne sera pas (trop) irritée et vous pourrez s’il le faut affiner votre ligne par la suite.

Si vous souhaitez faire le cou, il est important d’avoir une bonne visibilité des zones que vous souhaitez raser. Voilà pourquoi l’utilisation d’un gel de rasage transparent m’a bien aidé étant donné que je ne souhaitais faire que les contours de ma barbe. J’ai particulièrement fait attention lors de la coupe de cette zone, ayant une moins bonne visibilité j’ai préféré prendre mon temps et y aller doucement. Ma lame était neuve et je ne m’étais jamais rasé préalablement avec un rasoir shavette… Prudence est mère de sûreté !

Après avoir rasé les zones que vous souhaitiez, vous n’aurez plus qu’à vous passer le visage à l’eau froide pour resserrer les pores de la peau et appliquer une crème ou un après rasage pour calmer les zones prises par le feu du rasoir !

N’oubliez pas non plus de passer le shavette sous l’eau histoire de le débarrasser des poils que vous venez de couper, vous pouvez ensuite le laisser sécher à l’air libre dans un endroit sec.
Une lame peut faire environ deux trois rasages, il faudra ensuite la jeter pour en mettre une nouvelle, à partir du moment ou la lame tire sur les poils au lieu de réaliser un passage sans accroc, alors il faudra la changer.

Comme lors de la mise en place, il est tout aussi important de faire attention lorsque l’on retire une lame, même si celle-ci est usagée, on est jamais à l’abri d’une coupure pouvant être profonde. Il faut donc également éviter de retirer la lame lorsque le rasoir est mouillé, cela augmenterait considérablement les chances de se couper.


Mon ressenti après le rasage


J’avais beaucoup d’appréhension avant de me raser, parce que je redoutais d’un certain côté d’utiliser une lame aussi tranchante que celle d’un coupe chou sans m’y être préalablement vraiment entrainé (j’utilisais très souvent un rasoir électrique pour tondre ma barbe mais rarement un rasoir, et encore moins un rasoir ne contenant qu’un seule lame !)

Après avoir décidé de prendre mon courage à deux mains, et me faire à l’idée que je me couperai très certainement lors du passage de la lame, je fus finalement plus adroit que ce que je pensais, et je réussis donc à faire les contours de ma barbe et les tailler comme je le souhaitais, et ce, sans coupure sur le visage ! J’avoue avoir eu un peu peur lors du passage du rasoir sur les zones de barbe qui étaient autour de mon cou, mais je suis persuadé qu’avec un peu d’expérience mes craintes vont s’atténuer et que j’aurai plus d’assurance lors du passage de la lame sur cette zone.  
Il me paraît important d’utiliser le bon matériel pour s’initier au rasage traditionnel. Une bonne crème ou gel de rasage joueront également très fortement sur votre expérience de rasage générale. Il ne faut donc pas hésiter à investir un minimum dans un bon produit pour en tirer le meilleur parti !

Il y a une certaine satisfaction à se raser avec un outil tel que le rasoir shavette. On se complait rapidement à utiliser les mêmes gestes qu’avaient nos grands parents, et s’accorder un moment pour faire attention à soi et améliorer son apparence procure un plaisir quelque peu égoïste mais néanmoins réjouissant qu’il est agréable de perpétuer lorsque l’on a un peu de temps libre. Pour ma part, une quinzaine de minutes m’ont largement suffit pour préparer tout le matériel et faire les contours précis de ma barbe.

Je suis donc ressorti satisfait de ma salle de bain, avec une barbe fraîchement taillée et propre.

Cette expérience est certainement l’introduction me concernant pour un passage à un rasage au coupe-chou. Je pense que l’utilisation d’un outil comme celui-ci permet de s’initier sans trop de difficultés aux premiers gestes nécessaires à l’utilisation d’un rasoir à lame unique.

Voir tous les commentaires (1)

yoyo


09/11/2019 16:58:30

Pour ma part je sors de mon premier rasage à la shavette et ouille ouille ouille ça pique. Je ne possède pas de barbe, je me suis donc rasé entièrement et ce fut une belle boucherie lol. Je ne perds pas espoir je manque de technique.

Ajouter un commentaire